Élevage de races Alaskan Husky

Photos de nos mâles

Photos de nos femelles

Photos de nos chiots

Alaskan Husky:

Un chien crée initialement pour la course. L'alaskan a été créé de toute pièce pour la course.
Il y a des lignés spécialisées dans le sprint et d'autres dans la longue distance ou la course à étape comme la Yukon Quest, l'Iditarod.
J'ai rencontré des attelages en randonnée avec des alaskans et des huskies. C'était des alaskans réformés des courses de mi-distance. Comme pour les huskies, le musher leur avait appris à doser leurs efforts et à savoir s'économiser pour la suite. Daniel Melina a traversé la Finlande avec des alaskans et n'a pas eu à s'en plaindre. D'ailleurs les parcours de la Yukon Quest ou de l'Iditarod se rapprochent plus de parcours de raid que de course et se ne sont pratiquement que des attelages d'Alaskans qui prennent le départ. Il sera effectivement plus difficile d'adapter à la randonnée un alaskan provenant d'un attelage de sprint où il donne le maximum de lui-même durant quelques minutes qu'un alaskan de mi-distance où il courre durant quelques heures.
Choisissez plutôt des alaskans avec du nordique que des souches à base de chiens de chasse car ceux-ci risquent de moins bien résister au froid.

 

ALASKAN HUSKY

L'Alaskan Husky appartient à la population des chiens de traîneaux la plus importante du monde. Avec lui, la notion de race disparaît quelque peu. Ce nom alaskan est réservé aux chiens de type nordique, vivant à l'origine en Alaska et n'entrant pas dans le cadre des races nordiques enregistrées. Ils ont été sélectionnés pour leur vitesse, leur puissance, leur endurance et leur résistance aux conditions climatiques.

« Créé au début du 20e siècle par les mushers alaskans par croisements de huskies sibériens, de chiens indiens locaux, et de quelques autres races de chiens de travail, l'alaskan husky est, depuis, devenu le chien de traîneau le plus performant au monde, alliant endurance, résistance, et vitesse. De petit gabarit de dix-huit à vingt-cinq kilos, il est de plus un chien moins sensible aux risques de la traumatologie sportive que ses compères des autres races nordiques, même si son look le différencie souvent assez peu aux yeux du public de son ancêtre Husky Sibérien. Cette véritable race, au sens biologique du terme, représente près de quatre-vingt-dix pour cent de la population mondiale de chiens de traîneau de compétition. Les plus grands élevages se trouvant bien sûr en Alaska et au Canada. Ce chien extraordinaire, pur marathonien des neiges, est celui qui constitue la très grande majorité des attelages participant à récemment à la Grande Odyssée », présente, le chef vétérinaire de la course, le professeur Dominique Grandjean.

En Alaska comme au Canada, les courses de traîneau à chiens avaient lieu bien avant qu'un livre d'origines ne soit ouvert pour des chiens de race. Dans ces pays, les chiens employés ont tous de grandes qualités de travail au traîneau, mais leurs apparences sont différentes. On les appelle Indians dogs ou alaskans huskies. Les champions, qui effectuent de bonnes performances en course, sont aussi utilisés pour l'élevage, mais contrairement aux races pures, il n'y a pas de standard officiel. Les objectifs d'élevage sont les qualités d'obéissance, de tempérament, de vitesse, d'endurance et de contrôle. Bien que certains éleveurs aient développé de véritables "lignées", les apparences des alaskans restent toutefois très diverses.

 

Propriétaires Cathie Duval & Christian Duchesne
7800 chenin des chutes, La Baie (Québec) G7B 3N8
Cellulaire : (418)944-1070 Télephone :(819) 676-3069
DupliQ'Art